Le CBD est-il compatible avec d’autres médicaments ?

Publié le : 03 décembre 20214 mins de lecture

Issu du chanvre, le CBD ou Cannabidiol est une substance qui s’avère non dangereuse, non psychoactive et non toxique. Il est même réputé pour ses nombreuses vertus sur la santé. En revanche, il faut savoir que les individus qui ont le plus besoin de ce produit sont souvent sous traitement médicamenteux spécifique qui est lié à la maladie. Alors, peut-on associer le CBD à ces médicaments ? Les réponses sont en quelques lignes.

Un risque d’interaction médicamenteuse limitée

En principe, le risque d’interaction grave du Cannabidiol avec d’autres médicaments s’avère très limité. Cependant, certains médicaments peuvent montrer une certaine incompatibilité avec ce produit. Il faut savoir que d’un côté, l’interaction peut être due au processus de métabolisation des médicaments par les enzymes dans le foie, plus précisément les enzymes du système nommés cytochrome 450. Concrètement, le CBD peut potentiellement augmenter ou inhiber ces enzymes. De ce fait, il peut avoir un impact sur de nombreuses familles de médicaments. D’un autre côté, l’interaction peut aussi être provoquée par l’incompatibilité liée au dosage du CBD ou à l’autre médicament. Par mesure de prudence, il est nécessaire d’espacer les prises de médicaments de plusieurs heures. En outre, pour connaître si ce produit est détectable par test salivaire, vous pouvez en savoir plus ici.

Les molécules des médicaments incompatibles avec le CBD

Selon certaines études, plus d’une cinquantaine de médicaments classiques montre une certaine incompatibilité avec le CBD. En effet, ce dernier peut perturber l’action de ces médicaments. Parmi les interactions les plus dangereuses possible, on compte, par exemple, les anticoagulants à base de warfarine. Il y a également les antiarythmiques, les hormones thyroïdiennes ainsi que les anticonvulsants. Si le patient suit un traitement contenant ces molécules, il doit prendre l’avis de son médecin avant d’administrer du CBD.

Une administration avec précautions avec certaines molécules

Le CBD est à administrer avec beaucoup de précautions chez les personnes qui sont sous traitement avec des antidépresseurs, des anxiolytiques et des somnifères. Cette famille de médicaments contient deux molécules principales. Il existe les ISRS ou inhibiteurs sélectifs de recapture de la sérotonine. Il faut noter qu’aucune étude n’a prouvé les risques liés à une prise rapprochée du CBD avec cette famille de médicaments.

Il en est de même avec les benzodiapezines. Quoi qu’il en soit, cela ne veut pas dire que les risques d’interaction sont inexistants. Par mesure de prudence, il est toujours important d’espacer la prise du CBD et ces familles de médicament de 2 à 3 heures. En suivant ce traitement, il est même recommandé de consulter un médecin au préalable avant toute administration du cannabidiol.

Plan du site